,

Tokyo... ça sera pour l'année prochaine

Tokyo... ça sera pour l'année prochaine

Disqualifié lors du premier tour au Grand Chelem de Tokyo, Walide revient sur sa semaine au Japon et sur cette compétition qui pourtant se présentait bien.

” Nous sommes arrivés le mardi matin à Tokyo, on s’est reposé et ensuite on est parti faire un petit décrassage. Le lendemain on a mis le kimono, on est allé au Kodokan, ou on a fait une préparation judo avec Alexandre Mariac, Franck Chambilly et les kinés. Ensuite je suis allé à la balnéo pour perdre mon poids, que j’ai perdu facilement.

Le jour de la compétition j’ai eu le temps de bien m’échauffer, je me sentais vraiment très très bien. Début du combat, en 1min30 mon adversaire prend deux shidos, puis je prends hansokumake pour avoir touché la jambe. D’après mon entraîneur Franck Chambilly, c’est un manque de lucidité. Je perds alors que j’aurais pu aller beaucoup plus loin et aller sur la plus haute marche du podium au vu de mes sensations. Je suis très déçu, c’est dommage…. J’étais parti pour détrôner Larbi Benboudaoud dernier Français vainqueur de la Kano, malheureusement ça sera pour l’année prochaine !”