,

Champion d'Europe 2016

Champion d'Europe 2016

Une première sélection sur un grand championnat pour Walide dans une catégorie des moins de 60kg ou son concurrent national Vincent Limare était également sélectionné.

1e des CHAMPIONNATS D’EUROPE SENIORS

Nombre de combats : 5
Nombre de victoires : 5
Nombre de défaites : 0

Tour par tour :

1e tour : Victoire sur l’Italien Di Loretto, wazari
2e tour : Victoire sur le Britannique Mc Kenzie, wazari à yuko
Quart de finale : Victoire sur le Géorgien Papinashvili, ippon
Demi-finale : Victoire sur le Turc Ozlu, yuko
Finale : Victoire sur l’Azerbaidjanais Sefarov, ippon sur ura-nage alors qu’il était mené yuko et waza ari.

Le Tableau :

Lu sur le site de « l’Esprit du judo » :

 « On pourrait presque arrêter le championnat aujourd’hui avec ce titre en -60 kg, tant il apporte à l’équipe de France. Un titre masculin c’est déjà un grand événement : Teddy Riner mis à part (il gagne en 2007, 2013 et 2014), la France n’en a, après tout, ramené que trois dans la décennie, Milous en 2010, Legrand en 2012 et Korval en 2014. Mais l’éclosion d’un combattant si plein de fraîcheur et d’esprit de combat, un garçon de 20 ans qui débarque à trois mois des Jeux avec de telles dispositions, c’est encore plus rare. Attaquant à tout-va, avec l’idée de tout emporter sur son passage, de faire craquer les adversaires, le jeune Français a bluffé tout le monde, le public n’ayant rapidement d’yeux que pour lui. En finale, alors qu’il était mené d’un waza-ari et d’un yuko par le n°5 mondial, tout le monde semblait persuadé qu’il allait gagner ce combat et c’est ce qu’il a fait, sur l’un des plus énormes ura-nage de l’année. Et chacun de le comparer alors au Géorgien Shavdatuashvili, qui avait débarqué avec la même fougue tempétueuse quatre ans plus tôt et gagné les Jeux olympiques 2012 en -66 kg. On verra. Mais le billet et très probablement dans la poche de ce garçon, et on a bien compris qu’il peut faire très mal (c’est à dire très bien) à Rio. »